Electrostimulation : quelles sont les limites de la pratique et les contre indications ?

L’électrostimulation est une méthode innovatrice très utile pour les sportifs. Cette méthode consiste à stimuler et à contracter les muscles par le biais d’un courant électrique engendré par un appareil d’électrostimulation dénommé électrostimulateur. Cet appareil joue en fait le rôle du cerveau. Lorsque l’on effectue un effort physique, ce dernier envoie une information aux muscles, et cela provoque leur contraction. Mais avec l’électrostimulaeur, la contraction des muscles est engendrée par un courant électrique lancé par l’appareil lui-même. Cette technique a été prouvée très efficace pour la préparation, la tonification, le renforcement et la récupération des muscles, et aussi pour sa propriété d’antidouleur. Néanmoins, la pratique a ses limites  et pour l’utilisation des électrostimulateurs, des précautions et des contre indications sont à considérer scrupuleusement.

Limites

L’électrostimulation peut-elle remplacer l’exercice physique ? La réponse est non ! Bien sûr, cette technique rapporte les mêmes bienfaits au corps que les exercices physiques, comme tonifier et renforcer les muscles. Toutefois, elle a ses limites. Elle ne peut pas remplacer le sport. Par exemple, elle ne peut pas enlever la graisse car la graisse est une matière qui ne s’enlève que par la pratique d’un exercice physique régulier. De plus, pour voir les mêmes effets et les mêmes résultats que des séances réelles de sport et de musculation, l’intensité du courant provoqué par les appareils doit être très forte. Pourtant, une telle intensité ne peut en aucun cas être supportée par une personne normale. Alors, il faut se rendre à l’évidence que les électrostimulateurs jouent uniquement le rôle de compléments des exercices physiques. Mais encore, l’électrostimulation trouve ses limites dans sa zone d’intervention. En effet, elle ne touche qu’un seul muscle et non toute la chaîne de muscles dans l’ensemble. Pourtant, notre corps est constitué d’une chaîne de muscles dépendants entre eux, ce qui explique qu’avec un exercice qui, techniquement, n’affecte qu’un seul muscle, les courbatures du lendemain se ressentent dans d’autres muscles. Donc, pour une récupération complète et en bonne et due forme, l’électrostimulation ne suffit pas.

Mesures de sécurité et précautions d’emploi

Afin de bénéficier pleinement de l’électrostimulation, il faut prendre en compte quelques précautions. Il faut, par exemple, éviter de mettre les électrodes des appareils au niveau ou encore près d’une lésion cutanée telle qu’une plaie, une brûlure, un eczéma, une irritation ou une inflammation. Aussi, il ne faut jamais enlever ou déplacer les électrodes pendant que l’électrostimulateur est en marche, sinon d’autres parties du corps ou même des points ou des organes vitaux seront atteints d’un choc électrique violent. Mais encore, en cas de rougeurs dues à une peau sensible, il est formellement déconseillé de remettre les électrodes au niveau des parties rouges jusqu’à ce que les rougeurs disparaissent. Enfin, il ne faut jamais tenter d’appliquer une intensité trop forte pour atteindre un résultat bien déterminé. Il est important de se rappeler que chaque muscle a ses résistances et aussi que la résistance d’un individu n’est pas forcément identique à celle d’un autre individu, même si les deux ont la même corpulence. Donc, il faut connaître ses limites et s’y adapter. Il ne faut jamais forcer quelque chose d’impossible, car cela peut être mortel.

Contre indications

Quelques contre indications importantes sont à savoir. L’électrostimulation est formellement déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, aux personnes atteintes d’un cancer quelconque et aux personnes atteintes de l’épilepsie. Elle est aussi contre indiquée aux enfants et aux adolescents en pleine croissance, car la stimulation des muscles par le courant électrique peut nuire à la croissance de leurs muscles et ainsi causer des malformations et des handicaps. Il est donc préférable d’attendre la fin de la croissance des muscles avant d’utiliser un quelconque appareil de stimulation artificiel des muscles. De plus, si une personne utilise un stimulateur cardiaque, ou qu’elle a récemment eu un accident musculaire, l’usage d’électrostimulateurs est également déconseillé.

Sportifs : comment choisir votre électrostimulateur ?
Avantages et inconvénients de l’électrostimulation